INSTITUT UNIVERSITAIRE DE PREMIÈRE LIGNE EN SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX (IUPLSSS)

Directrice scientifique ou directeur scientifique

By 2 juillet 2020 No Comments

L’Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux (IUPLSSS) (CIUSSS de l’Estrie – CHUS) est à la recherche d’une directrice scientifique ou d’un directeur scientifique pour l’Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux (IUPLSSS) du CIUSSS de l’Estrie – CHUS. Cette fonction comprend également la direction de l’Institut de recherche de première ligne de l’Université de Sherbrooke.

Riche de ses 9 réseaux locaux de services (RLS) qui comptent près de 100 installations, le CIUSSS de l’Estrie – CHUS a la responsabilité populationnelle de près de 500 000 personnes. Le CIUSSS de l’Estrie – CHUS est un établissement unique au Québec, intégrant l’ensemble des missions du réseau de la prévention aux soins quaternaires, qui compte 3 infrastructures dédiées à la recherche, dont 2 centres de recherche reconnus par le FRQS (Fonds de recherche du Québec – Santé), soit le Centre de recherche du CHUS et le Centre de recherche sur le vieillissement, ainsi que l’Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux, reconnu conjointement par le FRQS et le FRQSC (Fonds de recherche du Québec – Société et Culture). Aujourd’hui, plus de 600 chercheurs, 1 500 étudiants et stagiaires contribuent à la mission universitaire, à travers les différentes infrastructures de recherche affiliées à l’Université de Sherbrooke.

L’Université de Sherbrooke est la seule université au Québec à proposer, à l’extérieur de la métropole et de la capitale, une offre de formation complète allant de la médecine au droit, en passant par le génie et l’éducation. Reconnue pour sa dimension humaine et son caractère novateur, elle a enregistré la plus forte croissance de ses revenus de recherche au Canada au cours des 15 dernières années parmi les universités avec faculté de médecine, comme en témoigne son classement au sein du Canada’s Top 50 Research Universities.

Capitale régionale située au cœur des Cantons-de-l’Est et région limitrophe de la frontière américaine, l’art de vivre est un des aspects les plus marquants de Sherbrooke, 6e ville en importance au Québec. On y compte deux universités, dont une francophone et une anglophone. Entre l’urbanisation, la villégiature, les éléments culturels et sportifs, Sherbrooke offre tous les avantages qui permettent de la découvrir à son rythme et selon ses goûts.

L’Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux

L’Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux (IUPLSSS) réalise des recherches et évalue les pratiques qui ont cours dans le domaine des soins de santé et des services sociaux de première ligne. L’infrastructure de recherche veille à la valorisation, à la mobilisation et au transfert de connaissances tout en contribuant à la formation. Son objectif est de développer les forces des personnes et des communautés par le biais d’une approche personnalisée centrée sur l’usager ou la communauté.

Cet institut, est l’un des deux au Québec, qui soutient le développement de connaissances pour les services de proximité au bénéfice du réseau de la santé et des services sociaux. Au-delà du rôle joué au quotidien au CIUSSS de l’Estrie – CHUS, l’Institut répond aux besoins des établissements du réseau, soit en soutenant directement un établissement ou via un mandat formellement émis par le Ministère. Il vise à regrouper et animer l’ensemble de la communauté universitaire intéressée par les soins et services de première ligne.

Les domaines de recherche de l’IUPLSSS correspondent à trois secteurs de soins, de services et de programmes offerts aux enfants et familles, aux adultes et aux communautés.

Pour réaliser ses activités, elle favorise la création de liens entre les intervenants, les gestionnaires, les chercheurs, les personnes usagères et la population. La contribution de tous est primordiale puisqu’elle permet de réunir sur un pied d’égalité les savoirs de chaque personne et d’offrir des retombées concrètes, en accord avec les réalités du milieu. Les sujets de recherches et les activités y sont élaborés en fonction des besoins des personnes usagères, des intervenants, des gestionnaires des centres de santé et de services sociaux, des organismes communautaires, etc.

Dans le cadre de la désignation universitaire du MSSS accordée au CIUSSS de l’Estrie – CHUS, l’Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux favorise les arrimages au bénéfice de l’intégration de la recherche en première ligne au CIUSSS de l’Estrie – CHUS, dans le réseau de l’Université de Sherbrooke, de même que pour l’ensemble du réseau de la santé et des services sociaux du Québec. Il contribue activement, en collaboration avec le Centre de recherche du CHUS, le Centre de recherche sur le vieillissement et l’IUPLSSS du CIUSSS de la Capitale-Nationale, à mettre les connaissances scientifiques et les savoirs expérientiels au service des trajectoires de soins et services et des priorités organisationnelles du CIUSSS de l’Estrie – CHUS, en cohérence avec celles du RSSS.

Pour plus d’informations, veuillez visiter les sites suivants :

Rôle et mission de la directrice ou du directeur scientifique

La direction scientifique recherchée est appelée à œuvrer dans un contexte d’actualisation de la programmation scientifique déposée au Programme de subvention d’infrastructure de recherche pour le Fonds de recherche Québec ( FRQ). Cette programmation vise le renforcement d’une culture scientifique en réponse aux priorités organisationnelles et à celles du réseau en lien avec les soins et services de première ligne. Ceci s’actualise par le développement de connaissances scientifiques et cliniques novatrices, la contribution à la formation des professionnels, des intervenants et des chercheurs, la mobilisation, la valorisation, le transfert ainsi que l’application des connaissances issues de la recherche multidisciplinaire. S’ajoutent le devoir de conjuguer avec un cadre légal vaste et complexe, de même que des obligations d’éthique, de performance et de transparence. L’Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux du CIUSSS de l’Estrie – CHUS travaille de concert avec l’usager, ses proches et la population. L’humanisme et l’innovation sont au cœur de l’amélioration continue et de la qualité des soins et services offerts par l’IUPLSSS.

Nature de la contribution

Sous l’autorité hiérarchique du président-directeur général du CIUSSS de l’Estrie – CHUS et du vice-recteur à la recherche et aux études supérieures de l’Université de Sherbrooke, la directrice ou le directeur scientifique est responsable de l’organisation et de l’animation de la vie scientifique ainsi que de la planification et de l’actualisation de la programmation scientifique, en cohérence avec le plan stratégique de l’établissement et en collaboration avec l’ensemble des directions concernées.

La directrice ou le directeur scientifique travaille en étroite collaboration avec la direction de la coordination de la mission universitaire (DCMU) pour la planification des ressources liées à l’infrastructure de recherche et des autres secteurs contributifs de la DCMU. Elle ou il œuvre également à l’atteinte des objectifs de l’Institut et à la mise en œuvre de sa programmation scientifique, dans une perspective de concertation avec l’ensemble des directions cliniques et administratives des établissements partenaires et assure également le suivi des indicateurs de performance ainsi que la reddition de compte auprès de l’établissement, du FRQ, du MSSS et de l’Université de Sherbrooke. La directrice ou le directeur scientifique contribue au positionnement et au rayonnement de l’Institut à l’interne et à l’externe, prépare le rapport annuel des travaux de recherche et en assure sa diffusion.

Principales responsabilités

La directrice ou le directeur scientifique de l’Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux du CIUSSS de l’Estrie – CHUS assure la planification stratégique qui tient compte de l’ensemble des volets composants la désignation universitaire et les critères d’admissibilité au programme de financement de l’infrastructure en vue du renouvellement.

Plus spécifiquement, ses responsabilités incombent :

  • La programmation, l’organisation et l’animation scientifique de l’infrastructure de recherche appliquée;
  • La productivité scientifique et la qualité de sa programmation scientifique;
  • La réalisation des activités de transfert de connaissances en intégrant les savoirs produits par des CIUSSS et CIUSSS du Québec et les accompagner dans le processus de changement de pratiques;
  • Faire de l’IUPLSSS un espace d’expérimentation, de collaboration et de synergie des savoirs expérientiels, professionnels et académiques, par un partenariat avec les acteurs de première ligne, afin de générer les connaissances adaptées aux besoins des diverses parties prenantes et permettant une amélioration concrète de l’organisation et des pratiques de première ligne de soins et de services;
  • La formation du personnel hautement qualifié en recherche;
  • L’établissement de collaborations et le rayonnement de l’infrastructure de recherche;
  • La mobilisation des connaissances.

Principaux défis

  • Participer à la vision et à l’élaboration du nouveau plan stratégique de l’Institut, tout en s’assurant de bien répondre aux besoins de la population en santé et services sociaux, et en assurer la réalisation;
  • Favoriser l’interdisciplinarité et la collaboration avec les autres centres de recherche du réseau et l’ensemble des partenaires concernés incluant le volet médical et la santé physique;
  • Préparer et réaliser le plan de renouvellement de la désignation automne 2021 pour le Fonds de recherche Québec et ce, pour les 2 fonds concernés; le FRQS (Fonds de recherche du Québec – Santé) et le FRQSC (Fonds de recherche du Québec – Société et Culture);
  • Créer des synergies avec les autres plateformes de recherche/co-construction, en encourageant des maillages avec l’ensemble des collaborateurs impliqués, et contribuer au développement de nouveaux leviers.

Profil de compétences

Expérience

Pour ce poste, nous recherchons des candidates ou des candidats ayant démontrés au cours de leur carrière l’expérience et les qualités suivantes :

  • Une productivité scientifique reconnue par les organismes subventionnaires québécois et canadiens ainsi que par ses pairs dans un domaine de recherche pertinent, autant au Québec que hors Québec;
  • Une capacité à élaborer une programmation scientifique partagée par les membres ainsi que les collaborateurs favorisant la compréhension de problématiques complexes;
  • Contribuer à l’avancement des connaissances, afin d’améliorer l’accessibilité, la qualité et l’équité des soins et services pour la population;
  • Promouvoir et renforcer la participation et l’engagement des usagers, des proches et des communautés au sein du système de santé et des services sociaux;
  • Renforcer les capacités d’action des intervenants, des gestionnaires, des usagers et de la communauté;
  • Une capacité à mobiliser les forces vives en recherche dans les milieux clinique et universitaire afin que les projets de recherche proposés permettent autant des avancées scientifiques que cliniques, tout en favorisant la promotion d’une conduite responsable en recherche;
  • Une capacité d’animation scientifique contributive à la mission universitaire de l’organisation, des compétences en vulgarisation scientifique, en mobilisation des connaissances et en valorisation des résultats de recherche;
  • Une saine gestion des ressources humaines, financières et matérielles, associées à la subvention de l’infrastructure.

Exigences liées au poste

  • Doctorat en sciences de la santé, sciences sociales, sciences humaines ou dans tout autre domaine pertinent au poste;
  • Être titulaire d’un poste de professeur titulaire dans une université;
  • Consacrer au moins 75 % de son temps professionnel à la recherche;
  • Participer à des activités académiques sur une base régulière;
  • Excellente connaissance des enjeux liés à la recherche dans un domaine pertinent;
  • Avoir un excellent dossier de recherche et démontrer une large ouverture scientifique;
  • Avoir démontré des compétences en gestion stratégique et administrative en lien avec la recherche, l’activité universitaire, les organismes gouvernementaux et les organismes subventionnaires nationaux et internationaux.

Aptitudes et qualités recherchées

  • Leadership mobilisateur, approche collégiale, fortes habiletés à motiver son entourage et à encourager le développement professionnel de ses pairs;
  • Grande ouverture à l’interdisciplinarité et la recherche multidisciplinaire;
  • Capacité d’intégrer les savoir produits par les établissements du réseau et de les accompagner dans le processus de changement de pratique;
  • Compétence éprouvée à encadrer les travaux scientifiques d’une équipe pluridisciplinaire;
  • Capacité à gérer dans la complexité et orientation sur l’atteinte de résultats;
  • Engagement fort envers la communauté de la recherche;
  • Engagement envers les usagers et l’établissement;
  • Capacité à anticiper et à évaluer l’apport d’une recherche, son caractère innovant et son utilité.
  • Être une personne douée pour la communication, démontrant une aptitude à entrer en contact avec des gens de tous les niveaux, et la capacité de négocier avec succès et diplomatie;
  • Capacité à travailler en collaboration et en partenariat. Avoir de bonnes compétences relationnelles et une bonne capacité d’écoute;
  • Excellent réseau de contacts professionnels et scientifiques; Démontrer le potentiel d’être un excellent représentant de l’Institut, en assurer la promotion et en faire connaître la mission et les réalisations, dans le but de conscientiser et de stimuler le soutien de la recherche tant au niveau provincial, que national et international;
  • Bilinguisme (français et anglais) parlé et écrit.

Rénumération

Les conditions de travail et la rémunération sont celles en vigueur dans le milieu universitaire et selon les ententes prises dans le contrat d’affiliation entre l’établissement de santé et des services sociaux et de l’université d’affiliation et/ou les règles du programme de financement de l’infrastructure de recherche.

Toute personne qui désire déposer sa candidature doit faire parvenir son curriculum vitae ainsi qu’une lettre de présentation (maximum 2 pages), décrivant son intérêt à occuper un tel poste, par courriel. Un accusé de réception sera transmis suite à la réception de votre courriel.

Par courriel : krobert@electi.ca
Objet du message : Directrice ou directeur scientifique – Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux (IUPLSSS)

Date d’entrée en fonction :
La personne retenue entrera en fonction dans les meilleurs délais suivant la nomination.

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l’Estrie – Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CIUSSS de l’Estrie – CHUS) et l’Université de Sherbrooke souscrivent au principe de l’égalité d’accès à l’emploi. Les femmes, les autochtones, les personnes handicapées, les membres de minorités visibles et ethniques sont invités à soumettre leur candidature. Il incombe au postulant de nous aviser en temps opportun, de tout besoin spécifique pour lequel des mesures d’adaptation doivent être prises pour lui permettre une évaluation juste et équitable. Les renseignements reçus à ce sujet seront traités confidentiellement.

image_printImprimer