CENTRE DE RECHERCHE CERVO

Adjointe à la direction scientifique ou Adjoint à la direction scientifique – Infrastructures de recherche

By 19 juillet 2022 No Comments

Le Centre de recherche CERVO, affilié à l’Université Laval et au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale Nationale, un des plus importants centres en neurosciences et en santé mentale au Canada, s’intéresse aux causes premières des maladies du cerveau. Il regroupe une soixantaine de chercheurs dirigeant des équipes de recherche totalisant plus de 400 personnes, offrant une expertise multidisciplinaire, allant de la biophysique membranaire à l’intervention sociale, en passant par la psychologie de la cognition.

Mission

Le Centre de recherche CERVO se consacre exclusivement à l’étude des neurosciences et de la santé mentale. Sa mission est de faire progresser les connaissances sur les causes et le traitement des maladies neurologiques et psychiatriques, par le développement de nouvelles technologies et méthodologies pour percer les mystères du cerveau et par l’arrimage continu entre la recherche fondamentale et la recherche clinique.

Approche scientifique

Nos chercheurs contribuent à l’avancement des sciences du cerveau et l’accélération du transfert des connaissances vers le patient par le développement et le déploiement de nouvelles technologies qui permettent de mesurer et d’intervenir aux niveaux les plus fondamentaux dans les cellules et microcircuits du cerveau de manière non invasive et avec la plus grande précision possible. Parmi ces technologies, mentionnons les nouvelles techniques d’imagerie du cerveau, l’optogénétique, l’analyse du transcriptome par ribo-tag, la thérapie génique et l’immunothérapie.

La programmation scientifique du Centre de recherche CERVO tourne autour de 3 grands axes de recherche travaillant en synergie et à partir d’approches innovantes:

  1. L’axe Neurosciences cellulaires et moléculaires se concentre sur les aspects moléculaires de la communication neuronale, impliquée dans les sensations, la mémoire, l’apprentissage et les maladies du système nerveux;
  2. l’axe Neurosciences intégratives et thérapies expérimentales s’intéresse à l’organisation anatomique et fonctionnelle de différents systèmes neuronaux complexes à l’aide de modèles précliniques dans le but d’élucider les bases  physiopathologiques des maladies psychiatriques et neurologiques et de développer des thérapies novatrices;
  3. l’axe Neurosciences cliniques et cognitives étudie principalement les aspects génétiques, épidémiologiques, cognitifs et neuropharmacologiques des maladies neurologiques et psychiatriques.

Pertinence

Le Centre de recherche CERVO s’attaque aux causes premières des maladies du cerveau, que celles-ci soient neurologiques ou psychiatriques, car toutes partagent un grand nombre de mécanismes communs. Il se distingue par une activité scientifique de haut calibre et des efforts de développements technologiques au service de la science et de la santé, maintenant ainsi l’espoir pour nos malades et contribuant de manière significative à déstigmatiser la maladie mentale, au plus grand bénéfice des patients.

Quelques statistiques

Le Centre de recherche CERVO en chiffres :

  • 13M $ par année de financement compétitif (niveaux national et international);
  • 86 Chercheurs indépendants;
  • 282 Étudiants;
  • 146 Personnel de recherche Professionnels;
  • 11 Chaires de recherche;
  • Titulaire de la seule Chaire d’excellence en recherche du Canada qui combine neuroscience, photonique et psychiatrie;
  • Plus de 15 brevets et technologies développés au cours des cinq dernières années, incluant un espoir de développer un premier outil diagnostic biologique.

Pour plus d’informations sur Le Centre de recherche CERVO, veuillez visiter: cervo.ulaval.ca/fr/propos-de-cervo

Rôle et mission de l’Adjoint(e) à la direction scientifique – Infrastructures de recherche

Sous l’autorité hiérarchique du directeur scientifique du Centre de recherche CERVO (Pr Yves De Koninck, Directeur du Centre de recherche CERVO), l’adjoint(e) à la direction scientifique coordonne, réalise et est responsable de toutes les activités en lien avec le maintien, la gestion et le développement de l’infrastructure du Centre CERVO.

Sommaire des responsabilités

Sous l’autorité du directeur scientifique du Centre de recherche CERVO et en étroite collaboration avec le (la) chef(fe) de service aux affaires administratives et scientifiques de la recherche, le (la) titulaire du poste soutient, conseille et réalise les activités en lien avec le maintien, la gestion et le développement de l’infrastructure de recherche. Il (elle) les guide en leur soumettant des avis et recommandations dans les secteurs spécifiques sous sa responsabilité. Il (elle) agit à titre de conseiller(e) dans ces différents secteurs et assume un rôle d’orientation tactique et d’influence sur les décisions stratégiques de la direction scientifique. Il est responsable de la gestion (planification, organisation, plans d’actions) de ces différents secteurs d’activités, plus particulièrement l’animalerie, les espaces de recherche fondamentale, le parc d’équipements, les plateformes de recherche communes, la gestion des risques et de la santé et sécurité au travail dans les secteurs de recherche (incluant radioprotection et risques biologiques). Il (elle) coordonne également les activités et les ressources de la Direction scientifique en lien à la mise en place des programmes de développement des infrastructures de recherche. Il (elle) est responsable de la planification, de la coordination et de l’exécution de tous les projets de rehaussement de l’infrastructure de recherche. Il (elle) assure la gestion des ressources humaines des différents secteurs sous sa responsabilité qu’il (elle) mobilise et motive dans un esprit de collaboration et d’efficience.

Il (elle) est responsable de la gestion et du développement des espaces/infrastructures de recherche. Il (elle) produit des analyses de besoins, ainsi que des bilans d’utilisation des espaces, aux instances appropriées, conseille ses supérieurs, émet des recommandations sur les orientations à privilégier en lien à une utilisation rationnelle et favorable de ces espaces. Il (elle) assure la gestion des espaces en conformité aux orientations établies ainsi que la coordination des déplacements et des réaménagements en étroite collaboration avec les intervenants (génie biomédical, direction des services techniques, etc.). Il (elle) évalue les besoins des chercheurs en cette matière, voit à la conception de plans d’action et propose des aménagements optimaux pour leurs activités en respect des espaces disponibles et de la règlementation applicable.

Il (elle) coordonne les activités en lien avec le maintien et à l’optimisation du parc d’équipements communs de recherche, le tout en lien avec la planification stratégique du Centre. Il (elle) assiste et conseille les chercheurs pour le choix d’équipements spécialisés et la recherche de financement visant à répondre à leurs besoins. Il (elle) coordonne la planification et l’utilisation optimale des subventions FCI de Centre. Il (elle) agit à titre de conseiller(e) scientifique auprès de ses supérieurs pour tout projet de développement des infrastructures (aménagement ou agrandissement), il (elle) est responsable de l’analyse des besoins, de la rédaction des demandes de financement d’infrastructure majeure et de la production/mise en œuvre des plans d’action des projets d’agrandissements.

Finalement, il (elle) est responsable du volet santé et sécurité pour les secteurs de recherche, voit au développement d’une culture de sécurité dans les laboratoires dans le respect des normes règlementaires et contribue à développer un milieu de travail sécuritaire. Il (elle) supervise le personnel de soutien de ce secteur. Il (elle) assure le développement, la mise en place et le suivi de programmes de formation en cette matière et coordonne les activités de gestion des risques.

Il (elle) effectue enfin des mandats ad hoc qui lui sont confiés par ses supérieurs.

Principales responsabilités

Gestion des espaces de recherche

  • Assure la gestion des espaces de recherche (réception des demandes, analyse, recommandations, suivis et traitement) en conformité aux orientations convenues avec ses supérieurs;
  • Produit des analyses de besoins, ainsi que des bilans d’utilisation des espaces, aux instances appropriées et conseille ses supérieurs sur les orientations à privilégier en lien à une utilisation rationnelle;
  • Coordonne les suivis sur les déplacements et les réaménagements requis en étroite collaboration avec les intervenants (DST, etc.);
  • Reçoit et évalue les besoins des chercheurs en cette matière et propose des aménagements optimaux pour leurs activités en respect des espaces disponibles;
  • Assure l’organisation et le suivi des activités du Comité des espaces de recherche, y présente les bilans en cette matière, les recommandations en lien aux besoins/demandes d’espaces et les suivis appropriés en lien aux décisions;
  • Contribue à l’amélioration continue de la gestion des espaces de recherche;
  • Assure le suivi de toute demande en la matière;
  • Assure la gestion et la coordination des demandes et des services d’incubation et d’accélération ainsi que des activités avec des industriels.

Gestion du parc d’équipements et des plateformes de recherche communes

  • Coordonne les activités liées au maintien et à l’optimisation du parc d’équipements communs de recherche, en respect avec la planification stratégique du Centre;
  • Participe au développement des orientations et à l’optimisation de la gestion des équipements de recherche;
  • Supervise le processus d’acquisition d’équipements majeurs liés aux subventions d’infrastructure;
  • S’assure du maintien de l’inventaire des équipements communs;
  • Planifie, coordonne et implante le processus de visites récurrentes et rotatives dans les locaux de recherche afin de s’assurer que les équipements présents, soient inventoriés;
  • Assure la veille sur la pérennité du parc technologique. Planifie le remplacement, en évalue les coûts et la fin de vie, émet des recommandations et contribue à la production de la planification budgétaire du Centre;
  • Veille au renouvellement des contrats de service des équipements communs afin d’en assurer l’entretien, la réparation et le bon fonctionnement;
  • Coordonne le suivi des entretiens préventifs des équipements de recherche clinique, le cas échéant;
  • S’assure que l’infrastructure en place répond aux normes des organismes accréditeurs;
  • S’assure (conception, suivis et financement) de la bonne gouvernance des plateformes du Centre;
  • Produit des analyses de besoins, ainsi que des bilans d’utilisation des plateformes du Centre, aux instances appropriées et conseille ses supérieurs sur les orientations à privilégier en termes d’efficience;
  • Coordonne le développement ou la mise à jour de politiques intégratives sur la gestion des équipements de recherche tenant compte des particularités du Centre, du CIUSSS-CN et de l’Université Laval. Décrit les procédures découlant de cette politique et supporte leur mise en application;
  • Représente la direction scientifique sur les comités conjoints de gestion et de planifications des infrastructures avec l’Université Laval.

Gestion des risques et de la santé et sécurité au travail dans les secteurs de recherche

  • Planifie, oriente et coordonne la gestion des activités en lien aux risques et à la santé/sécurité dans les secteurs de recherche;
  • S’assure du maintien et de la mise à jour d’un programme de formation adapté et offert périodiquement à l’ensemble du personnel en cette matière;
  • S’assure du transfert des informations relatives à la formation en santé et sécurité des étudiants aux partenaires régionaux du CIUSSS-CN, dont l’Université Laval;
  • Participe à la promotion de la santé et sécurité au travail ainsi qu’aux démarches de gestion des plaintes, des avis de non-conformité et des risques;
  • Contribue au maintien d’un environnement et d’une pratique sécuritaire par le respect et l’application des politiques, procédures et règlement en vigueur au sein de l’établissement;
  • Supervise l’élaboration et l’implantation d’un programme d’audit dans les laboratoires de recherche;
  • Coordonne la prise d’inventaire de matériel dangereux et des risques biologiques dans les secteurs de recherche en respect de la législation;
  • Agit comme responsable de la direction scientifique dans le processus de gestion intégrée des risques ainsi que lors de visite ou suite à des rapports (CNESST, DARSS, Ville de Québec, etc.);
  • Identifie les risques, propose des solutions, et coordonne, avec les autres directions impliquées au sein de l’établissement, toute activité en lien à l’élimination ou à la réduction des risques;
  • Représente la direction scientifique au sein de différents comités internes et de l’Université Laval et contribue à l’amélioration continue des processus de gestion en respect aux besoins de la recherche et à la règlementation qui y est liée (comité matières dangereuses, comité paritaire de SST, comité aviseur de la SST, comité SST animalerie, comité des responsables d’animalerie de la région, etc.).

Gestion du développement des infrastructures de recherche

  • Contribue étroitement à l’élaboration de projets de développement des infrastructures de recherche, au recueil et à l’analyse des besoins et à la rédaction de demandes de subventions institutionnelles (agrandissements, construction);
  • Supervise la production des plans des plans d’aménagement et d’acquisition d’équipements en fonction des besoins et en support à la planification stratégique; En produit l’analyse et effectue des recommandations sur les solutions à retenir;
  • Précise et définit les besoins et exigences des nouveaux aménagements en vue de transférer des demandes claires, précises et concises à la DST et aux professionnels (architectes et ingénieurs);
  • Agit comme interlocuteur avec la DST pour la coordination et à la mise en place de projets de rénovation, de réaménagement et d’agrandissement du Centre dans le respect des budgets et des échéanciers;
  • Agit comme interlocuteur ave la DST pour le maintien et les besoins d’opération de l’infrastructure du Centre;
  • Représente la direction scientifique sur les comités de supervision et de suivi des projets d’infrastructure;
  • Conçoit et assure l’actualisation opérationnelle de la coordination des interventions des directions de soutien à l’infrastructure (DST, DRI, etc.);
  • Assure la vigie sur la réalisation des projets et les liens avec les différents services/partenaires pour en assurer le bon déroulement;
  • Évalue les impacts sur les secteurs existants, élabore des recommandations et collabore au suivi;
  • Coordonne l’acquisition et l’installation des équipements communs de recherche ;
  • Participe, en étroite collaboration avec le service des approvisionnements, à l’élaboration des appels d’offres. Analyse les soumissions reçues, émets ses recommandations et assure les suivis auprès des instances appropriées;
  • En collaboration avec la DRF et la DST, il est responsable du suivi financier des projets de développement des infrastructures qui lui sont confiés auprès des organismes subventionnaires;
  • Collabore à l’élaboration des plans fonctionnels et techniques ainsi qu’aux plans et devis des infrastructures;
  • Rend compte de l’évolution des projets à ses supérieurs.

Gestion des ressources humaines

  • Assure la supervision et l’encadrement des ressources humaines œuvrant au sein des secteurs sous sa responsabilité (animalerie, secteur santé et sécurité recherche, personnel technique impliqué dans la gestion et le maintien des équipements et des infrastructures de recherche);
  • Procède annuellement à l’évaluation du personnel, détermine les objectifs individuels annuels et en assure le suivi;
  • Analyse toute problématique en lien à ces ressources, élabore des solutions et en assure la mise en place et le suivi;
  • Identifie et documente les besoins en ressources humaines pour les secteurs sous sa responsabilité et transmet ses recommandations à ses supérieurs;
  • Participe au recrutement du personnel et supervise la formation et l’accueil;
  • Assure le suivi des horaires de travail et l’autorisation des absences;
  • Contribue au développement et au maintien d’un milieu de travail sain et stimulant, motive le personnel, favorise l’esprit d’équipe, encourage toute initiative pouvant mener à une amélioration de la qualité des services offerts;
  • Organise et dirige des rencontres périodiques avec le personnel sous sa responsabilité;
  • Délègue des responsabilités particulières aux employés selon leurs compétences et leurs champs d’intérêt.

Profil de compétences

Pour ce poste, nous recherchons des candidates ou des candidats ayant démontré au cours de leur carrière, la formation académique, l’expérience et les qualités suivantes :

Expérience

  • Détenir un diplôme de 2e ou de 3e cycle en sciences de la santé, en génie biomédical ou dans une autre discipline pertinente à l’emploi;
  • Cinq (5) années d’expérience dans le domaine de la recherche ou dans des fonctions similaires;
  • Minimum de 5 ans d’expérience pertinente en gestion d’équipes multidisciplinaires;
  • Excellente connaissance du milieu de la recherche clinique et fondamentale (recherche en laboratoire, animalerie);
  • Connaissance fine du fonctionnement, de la gestion et de l’aménagement de laboratoires de recherche et de services de soutien telle qu’une animalerie;
  • Capacité d’analyse et de compréhension des approches expérimentales proposées pour bien cibler les besoins et proposer les solutions adéquates;
  • Connaissance approfondie des organismes subventionnaire et de la recherche contractuelle;
  • Bilinguisme parlé et écrit.

Aptitudes et qualités recherchées

  • Autonomie et leadership mobilisateur;
  • Aptitudes démontrées à la résolution de problèmes complexes nécessitant analyse, synthèse, originalité, créativité et innovation dans les solutions;
  • Habileté pour les communications, les relations interpersonnelles et le travail en équipe ou partenariat;
  • Excellente capacité de gestion du temps;
  • Capacité à travailler sous pression et à organiser plusieurs activités en parallèle (multitasking).
  • Approche client proactive et collaborative;
  • Bonne capacité de gestion des ressources et de la performance;
  • Facilitateur du changement;
  • Excellentes aptitudes dans les communications orales et écrites.

Le poste est basé à Québec, avec possibilité de télétravail.

Toute personne qui désire déposer sa candidature doit faire parvenir par courriel son curriculum vitae au plus tard le 2 septembre 2022 à minuit. Un accusé de réception sera transmis suite à la réception de votre courriel.

Par courriel : krobert@electi.ca
Objet du message : Adjointe à la direction scientifique ou Adjoint à la direction scientifique – Infrastructures de recherche – Centre de recherche CERVO
Date d’entrée en fonction : La personne retenue entrera en fonction dans les meilleurs délais suivant la nomination.

Programme d’accès à l’égalité en emploi :
Le Centre de recherche CERVO souscrit au principe de l’égalité d’accès à l’emploi. Les femmes, les autochtones, les personnes handicapées, les membres de minorités visibles et ethniques sont invités à soumettre leur candidature. Il incombe au postulant de nous aviser en temps opportun, de tout besoin spécifique pour lequel des mesures d’adaptation doivent être prises, pour lui permettre une évaluation juste et équitable. Les renseignements reçus à ce sujet seront traités confidentiellement.


image_printImprimer